NF EN 12572-1 – NORME HOMOLOGUEE EN 2017

Structures Artificielles d’Escalade – Exigences de sécurité et méthodes d’essai relatives aux SAE avec points d’assurage

Exigences

  • disposition des points d’assurage individuels (PAI) quand il y a des points d’assurage
    • 1er point à 3,10 m maximum.
    • distance maximale entre les points (avec tolérance de 10%) :
      • 1,00 m si hauteur ≤   4 m.
      • 1,10 m si hauteur >   4 m.
      • 1,20 m si hauteur >   5 m.
      • 1,30 m si hauteur >   6 m.
      • 1,40 m si hauteur >   7 m.
      • 1,50 m si hauteur >   8 m.
      • 2,00 m si hauteur > 10 m.
    • si des dégaines permanentes sont installées (démontables uniquement avec un outil), la distance maximale doit être mesurée entre les extrémités inférieures des dégaines.
  • fixation des points d’assurage par des écrous freinés.

Stabilité et résistance de la structure D’ESCALADE 

  • résistance des composants :
    • outre la charge propre de la structure, il faut ajouter les charges de chute d’un grimpeur = rupture : 20,0 kN   /  service : 6,6 kN.
  • résistance au choc des éléments de surface (panneaux) :
    • laissez tomber trois fois une masselotte de 22 Kg d’une distance de 1,50 m au centre de l’échantillon de surface de 1 m2, sans observer de rupture ou de fissure.
  • résistance de l’insert de prise d’escalade :
    • mise en traction de l’insert (charge progressives jusqu’à 12 kN), sans observer de rupture ou de relâchement.

Essais de réception 

  • application d’une charge d’essai de 6,6 kN (angle12,5°) pendant 10 s sur :
    • les 3 premiers points d’assurage individuels de chaque section (PAI)
    • le point d’assurage le plus haut de chaque section (SAMI)  
    • tous les points d’assurage relais
  • espace de chute :
    • aucun obstacle ni aucune arête qui pourrait blesser gravement l’utilisateur dans un volume de 2 m de profondeur, 3 m de largeur et 8 m de hauteur (hors mur/sol) devant un point d’assurage.

Marquage 

  • coordonnées du fabricant
  • coordonnées de l’importateur / du fournisseur.
  • références de la norme (NF EN 12572-1:2017)
  • date d’installation
  • date du prochain contrôle principal

Notice 

  • reprise des informations de marquage
  • implantation + type des points d’assurage
  • nombre maximal de lignes d’assurage
  • liste des exigences spécifiques relatives à l’utilisation, à la maintenance et au contrôle

Conformité 

  • vérification par note de calcul
  • essais (lors de la première installation uniquement)
  • marquage
  • notice d’utilisation et instructions de maintenance

Contrôles et maintenances

Contrôle de routine :

  • Contrôle visuel depuis le sol afin de repérer les défauts et dangers potentiels sur la façade du mur d’escalade avant l’utilisation.

Contrôle opérationnel : tous les 1 à 3 mois

  • vérification du fonctionnement, de la stabilité et de l’usure des composants conformément aux instructions du fabricant
  • consignation du contrôle dans un rapport écrit

Contrôle principal / maintenance :

  • conformément au manuel de maintenance du fabricant
  • vérification du niveau de sécurité global de la S.A.E. : structure + surface + points de sécurité
  • remplacement éventuel de pièces = maintenances corrective + préventive d’éléments critiques par du personnel compétent et couvert par assurance responsabilité civile
  • évaluation de l’environnement sécuritaire
  • consignation du contrôle et de la maintenance dans un rapport écrit

NF EN 12572-2 – norme homologuée (2017)

Structures Artificielles d’Escalade – Partie 2 : Exigences de sécurité et méthodes d’essai relatives aux pans et blocs d’escalade.

Exigences

  • hauteur maximale :
    • 4,00 m si station debout possible en haut du bloc.
    • 4,50 m sans station debout possible.
  • Amortissement des chutes :
    • tapis avec liaisons
    • possibilité de graviers si la hauteur du bloc n’excède pas 3 m ou parade ou tapis individuels pour blocs supérieurs à 3 m.
    • eau / coussin d’air / filet / caoutchouc / liège.
  • surface de réception :
    • devant le bloc : entre 2,00 m et 2,50 m de la projection au sol du bloc.
    • sur les côtés : 1,50 m ou 50% de la hauteur selon le cas.
  • stabilité et résistance de la structure, méthode de calcul :
    • résistance des composants et charges fixes et variables sur le bloc : poids de la structure + 0,8 kN par grimpeur + 0,4 kN / m2 ou 1,6 kN / m2 si l’on peut se tenir debout + autres charges (neige, vent etc).
    • état limite ultime.
  • résistance au choc des éléments de surface :
    • laisser tomber trois fois une masselotte de 22 Kg d’une distance de 1,50 m au centre de l’échantillon de surface, sans observer de rupture ou de fissure.
  • résistance de l’insert de prise d’escalade :
    • mise en traction de l’insert (progressive, jusqu’à 12 kN), sans observer de rupture ou de relâchement.
  • espace de chute :
    • il ne doit y avoir aucun obstacle potentiellement dangereux.

Marquage

  • fabricant + importateur / fournisseur.
  • références de la norme
  • date d’installation+ date du prochain contrôle principal.
  • mentions spécifiques et marquage de sécurité.

Manuel d’instructions

  • reprise des informations de marquage.
  • exigences de contrôle et de maintenance.
  • nombre maximum de grimpeurs autorisés et charge additionnelle autorisée par m2
  • notices et instructions.
  • contrôles de routine, contrôles opérationnels et contrôle principal.

NF EN 12572-3 – norme homologuée (2017)

Structures artificielles d’escalade – Partie 3 : Exigences de sécurité et méthodes d’essai relatives aux prises d’escalade.

Exigences 

  • matériau :
    • aucune substance dangereuse
  • ergonomie :
    • pas de possibilités de coincements
    • pas de bords tranchants
  • résistance :
    • tests chaleur / froid / humidité
    • test de serrage
  • résistance à la rupture :
    • 2,4 kN pendant 1 minute
  • dimensions
    • rapport entre le trou de fixation et l’endroit d’application de la charge < 3:1
  • taille des prises :
    • de     0    à    50 mm    =      XS
    • de    51   à    80 mm    =      S
    • de    81   à  130 mm    =      M
    • de  131   à  210 mm    =      L
    • de  211   à  340 mm    =      XL
    • de  341   à  500 mm    =      XXL
    • > 551 mm                    = « macro-relief »

Informations fabricant 

  • notice d’utilisation, de réparation, de mise au rebut
  • couple de serrage maximal
  • conseils d’utilisation

Marquage 

  • marquage individuel (logo du fabricant/fournisseur) et système d’identification.

NF S52-400 – norme homologuée (2005)

Équipements de jeux – Points de fixation des matériels sportifs à leurs supports – Exigences fonctionnelles et de sécurité, méthodes d’essai

Exigences

  • exigences générales :
    • pas de déformation permanente lors de l’utilisation
    • pas de déplacement du support ou de la fixation à l’issue des essais
    • pas de protubérance dangereuse.
  •  exigences spécifiques :
    • calculs ou essais
  • exigences du support :
    • doit être apte à recevoir les points de fixation et les efforts transmis
    • le propriétaire et/ou le maître d’ouvrage du support est seul habilité à autoriser la réalisation des points de fixation et des essais.
  • recommandations de vérification et d’entretien :
    • contrôle visuel de routine fréquent
    • contrôle fonctionnel tous les 1 à 3 mois
    • contrôle annuel principal
    • procédure de contrôle
  • modifications et sécurité des personnes.

NF S72-701 – norme homologuée (2008)

Modalités de contrôle et de suivi des EPI et équipements similaires

  • modalités de contrôle des matériels :
    • durée de vie et historique
    • causes de retrait après un contrôle de routine
    • causes de mise au rebut après un contrôle complémentaire
    • liste des contrôles, par type d’E.P.I.
  • fréquence des contrôles :
    • contrôle de routine 
      • avant et après chaque mise à disposition
    • contrôle complet :
      • au minimum tous les douze mois
      • après un événement exceptionnel
      • après un retrait suite au contrôle de routine
  • maintenance et stockage
  • registre
    • fiche de vie :
      • elle doit suivre chaque matériel ou chaque lot et indiquer les événements exceptionnels et les contrôles subis
    • identification des matériels
  • compétences des contrôleurs :
    • connaître la présente norme, savoir vérifier, utiliser et faire fonctionner les E.P.I.
    • être titulaire d’un Brevet d’Etat escalade, alpinisme, spéléologie
    • être certifié ou qualifié spécifiquement pour les E.P.I.
    • etc.
  • informations à fournir à l’utilisateur

NF P90-312 – norme homologuée (2007)

Matériels de réception pour Structures Artificielles d’Escalade (SAE) – Exigences de sécurité et méthodes d’essai.

Les murs d’escalade concernés sont les murs d’escalade conformes à la norme NF EN12572 et suivantes.

Exigences de sécurité

  • matériel de réception :
    • décélération, rigidité statique, etc.
  • dimensionnement de la zone de réception :
    • la dimension du matériel de réception doit être de 2,50 m au-delà de la projection au sol d’une ligne située à 3,00 m au-dessus du sol sur la structure artificielle d’escalade, dans toutes les directions de chute possibles
    • l’épaisseur doit être de 10 cm au maximum par rapport au sol qui entoure le tapis
  • liaison entre les modules
  • caractéristiques antidérapantes de la base

Méthodes d’essai 

  • principe, appareillage, mode opératoire

Notice d’utilisation 

  • conditions d’entretien
  • conditions d’utilisation

Marquages 

  • « matériel de réception pour SAE »
  • référence à la norme « NF P90-312 »
  • nom du fabricant
  • année de fabrication