Recommandations de conception

L’escalade de vitesse est une des trois disciplines des compétitions d’escalade officielles avec le bloc et la difficulté sur corde.

Défi pour le grimpeur : atteindre le sommet d’une voie d’escalade le plus rapidement possible. Cette pratique se déroule sur un mur homologué où tout est pré-défini : dimensions, disposition des prises et angle.

Il faut une ou deux voies identiques parallèles.

En compétition, les épreuves se déroulent en duel.

Le départ est donné par un signal sonore. Lorsque le grimpeur décolle le pied du sol, un système connecté à un paillasson électronique déclenche le chronomètre. Celui-ci s’arrête dès que le grimpeur appuie sur le buzzer situé au sommet du mur.

Les grimpeurs sont encordés à un système d’assurage automatique à enrouleur.

dimensions

Largeur : 3 m par voie (donc 6 m pour deux voies parallèles)

Hauteur : de 9 m à 16 m selon classification du mur d’escalade

Départemental : 9 m – 1 voie de 3 m de large recommandée

Régional : 11 m  – 2 voies parallèles de 3 m de large recommandées

National : 13 m – 2 voies  parallèles obligatoires, avec systèmes de chronométrage et assurages automatiques

International : 16 m  – 2 voies parallèles obligatoires, avec systèmes de chronométrage et assurages automatiques

Configuration : inclinaison constante de -5° imposée.

Prévoyez des prises de vitesse agréées.

Sol de réception : intérieur = tapis de réception ou sol souple

Zone de dégagement : avancée x 3 m.

Autres aménagements / confort : éclairage intensité mini = 350 à 750 lux selon classification, uniforme / chauffage et ventilation température : 14°C (l’air chaud ne doit pas s’accumuler au sommet du mur d’escalade).

Nos services sur demande :

  • aide à la conception
  • conseil / devis gratuit sans engagement
  • aide à la rédaction d’un cahier des charges
  • ingénierie & informations techniques (efforts sur les supports, informations normes,…)

Le conseil de Pyramide

Prévoyez des points d’assurage amovibles sur le mur d’escalade de vitesse afin que cette surface ne soit pas uniquement réservée à la vitesse en dehors des compétitions, en ajoutant des prises d’escalade classiques et des macro-reliefs.