Retour accueil | La société Pyramide | Infos produits | Glossaire | Nous contacter      
  Réaliser un mur d'escalade
  Louer un mur d'escalade
  Enrichir un mur d'escalade
  Sécurité, normes et maintenance
  Travailler avec Pyramide
Nos coordonnées  
  Liens utiles  
 
Glossaire
Escalade en moulinette (en second)
Le grimpeur est retenu en cas de chute par une corde passant par un point situé en sommet du mur. La corde est retenue par son compagnon (assureur) resté au sol. La corde reste en place après la fin de la session.
Escalade en tête (premier de cordée)
Le grimpeur est retenu en cas de chute par une corde qu'il fixe aux points d'assurage (points de sécurité) situés sur le mur au fur et à mesure de sa progression (passage de la corde dans les mousquetons fixés aux points d'assurage). En cas de chute, son compagnon resté au sol (assureur) le bloquera quand la corde arrivera en tension dans le dernier ancrage "mousquetonné".
Escalade de bloc / pan
Le grimpeur escalade sans encordement ; la sécurité est assurée soit par son compagnon effectuant une parade en cas de chute, ou par un sol de réception adapté (matelas de chute). Cette pratique est exclusivement réservée aux sections de faible hauteur (4,50 m maximum).
Bloc
Structure d'escalade de faible hauteur (maximum 4,50 m) ne nécessitant pas d'encordement : la sécurité est assurée par un matelas de chute adapté à la hauteur de chute. Un bloc est généralement grimpable sur plusieurs faces.
Dalle / pan incliné
Plan à inclinaison positive continue supérieure à 5° par rapport à la verticale.
Retour haut
Dévers
Plan à inclinaison négative continue supérieure à 5° par rapport à la verticale.
Pan
Structure d'escalade de faible hauteur (maximum 4,50 m) ne nécessitant pas d'encordement : la sécurité est assurée par un matelas de chute adapté à la hauteur de chute. Un pan est généralement grimpable sur une seule face.
Plaquette d'assurage
Les systèmes d'assurage sont fixés au mur d'escalade par l'intermédiaire de "plaquettes d'assurage". Ces dernières sont des éléments en acier placés sur la surface d'escalade selon un positionnement précis pour assurer la sécurité d'un grimpeur. La corde ne passe pas directement dans la plaquette mais dans un mousqueton ou une dégaine qui sont eux-mêmes accrochés à la plaquette d'assurage.
Point d'assurage
Point d'attache sur le mur d'escalade permettant un passage de corde destiné à assurer la sécurité du grimpeur.
Point d'assurage au sol
Point d'assurage fixé au sol devant le mur d'escalade et permettant un passage de corde pour assurer la sécurité du grimpeur. Les points d'assurage au sol peuvent consister en une barre destinée à assurer la sécurité de plusieurs grimpeurs ("système d'assurage au sol collectif").
Retour haut
Point d'assurage individuel
Point d'assurage sur le mur d'escalade permettant un passage de corde destiné à assurer la sécurité d'un seul grimpeur.
Point d'assurage moulinette
Point d'assurage placé au sommet du mur d'escalade, permettant un passage de corde destiné à assurer la sécurité d'un seul grimpeur ("point d'assurage moulinette individuel") ou de plusieurs grimpeurs ("système d'assurage moulinette collectif").
Prise d'escalade
Elément amovible ou fixe facilitant l'ascension en offrant un point d'appui pour le pied et/ou un point à agripper pour la main.
S.A.E.
Structure Artificielle d'Escalade.
Surplomb
Plan constitué de plusieurs sections à inclinaison négative supérieure à 45° par rapport à la verticale.
Toit
Plan à inclinaison proche de l'horizontale ou horizontal.
Voie
Portion de mur représentant le chemin à parcourir pour le grimpeur (vertical ou horizontal).
Retour haut